Hebdomadaire du 25 novembre 2018

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur notre hebdomadaire financier.

Cette semaine nous vous proposons un article sur la chute de Carlos Ghosn et des valeurs technologiques.

Carlos Ghosn, le roi déchu du Japon. Ce lundi 19 novembre, l’ancien dirigeant de Nissan, Carlos Ghosn, a été mis en détention à Tokyo pour des accusations de fraudes fiscales. Le PDG du groupe, à la tête de l’alliance entre le français Renault et le japonais Nissan depuis 1999, est soupçonné d’avoir dissimulé au fisc nippon la moitié de ses revenus, soit 38 millions d’euros, pendant plusieurs années. Ce scandale pourrait faire les affaires de Nissan.

En effet au moment du rapprochement en 1999, Renault affichait une meilleure santé que son homologue japonais. Mais près de vingt ans plus tard, Nissan frôle quasiment les 100 milliards de chiffre d’affaires et pèse presque deux fois plus lourd que Renault (58 milliards). De plus en 2017, Nissan a vendu 5,8 millions de véhicules, contre 3,7 millions pour Renault. Le constructeur japonais pourrait donc profiter de cette situation pour rééquilibrer sa position au sein de l’alliance voir de prendre son indépendance vis-à-vis de Renault.

Pour en savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/economie/automobile/carlos-ghosn/arrestation-de-carlos-ghosn-on-vous-explique-pourquoi-cette-affaire-est-qualifiee-de-coup-d-etat-de-nissan_3043873.html

Les GAFA en chute libre. Google, Amazon, Facebook et Apple affichent une baisse de leur valeur atteignant au total près de 1 000 milliards de dollars depuis cet été. Les valeurs technologiques de manière générale affichent une forte baisse avec un Nasdaq en recul de 15% depuis fin août. Marché saturé, scandales, résultats en baisse : les investisseurs se montrent méfiants. Ils considèrent que la croissance du secteur ne pourra pas se poursuivre infiniment. Mais surtout, ils craignent un renforcement de la législation qui encadre le secteur.

Ainsi, Apple, qui valait 1 000 milliards de dollars (880 milliards d’euros) cet été, a perdu un quart de sa valeur depuis le 3 octobre. D’une part, les fournisseurs ont annoncé une baisse des livraisons de microprocesseurs. D’autre part, l’entreprise américaine a fait savoir qu’elle ne communiquerait plus les chiffres de ventes de ses iPhone. Combinés, ces deux facteurs ont envoyé le signal d’une saturation du marché. Autre grand perdant de cette année 2018, Amazon. La firme de Jeff Bezos a perdu 27% de sa valeur depuis début septembre. En cause, des prévisions décevantes avec une faible croissance du chiffre d’affaires.

Facebook, empêtré dans l’affaire Cambridge Analytica sur la protection des données privées, a également vu sa capitalisation plonger. Le réseau social a perdu 40% de sa valeur depuis juillet. Certains investisseurs réclament même la démission de Mark Zuckerberg. Quant à Alphabet, la maison mère de Google, elle s’en tire un peu mieux mais a tout de même perdu un cinquième de sa valeur. Cela s’explique par les remises en cause de ses pratiques commerciales en Europe. La chute pourrait se prolonger. Profitant du creux des cours en octobre, les investisseurs ont cru à la bonne affaire. Mais après avoir accumulé les pertes, ils sont désormais contraints de vendre leurs titres, contribuant ainsi à intensifier la tendance à la baisse.

Pour en savoir plus : https://www.lemonde.fr/argent/article/2018/11/21/les-gafa-ont-perdu-pres-de-1-000-milliards-de-dollars-de-valeur-depuis-cet-ete_5386244_1657007.html

Nous espérons que cela vous a plu ! À la semaine prochaine pour un nouveau numéro !

Rédigé par : COLOTTE Guillaume pour IÉSEG Finance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s