Hebdomadaire 23 décembre 2018

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur notre hebdomadaire financier. Bien que vous soyez en vacances, le monde de la Finance ne s’arrête pas.

Cette semaine nous vous proposons un article sur le « shutdown » de l’administration américaine.

« Shutdown » aux États-Unis. Les États-Unis se préparent à affronter une longue période de fermeture des administrations fédérales après l’échec des tractations au Congrès sur le financement de la construction du mur à la frontière mexicaine voulu par Donald Trump, un « shutdown » qui pourrait durer jusqu’en janvier. Cette décision affecte des ministères importants comme la sécurité intérieure, la police fédérale ou encore les transports. C’est d’ailleurs, par faute de budget, que ces ministères et agences gouvernementales ont fermé leurs portes samedi matin, laissant environ 800.000 fonctionnaires en congés sans solde ou, pour les services jugés essentiels, forcés de travailler sans être payés aux échéances régulières alors que la période des fêtes bat son plein.

De plus le retour à la normale s’annonce difficile puisque les démocrates reprendront début janvier le contrôle de la Chambre des représentants après leur victoire électorale en novembre alors que les républicains resteront majoritaires au Sénat, ce qui augure des négociations ardues entre les deux chambres. Le président américain a en outre réaffirmé dimanche sa volonté farouche d’obtenir les 5 milliards de dollars pour la construction d’un mur destiné à freiner l’immigration clandestine, l’une de ses principales promesses de campagne. Alors même que certains élus, jusque dans le camp républicain, dénoncent le jusqu’au-boutisme du président. « C’est un combat monté en épingle pour que le président fasse croire qu’il se bat », a estimé le sénateur du Tennessee Bob Corker.

Il faut savoir que ce blocage budgétaire est le troisième de l’année, après janvier (trois jours) et février (quelques heures), déjà à cause de la question migratoire. Le précédent, en octobre 2013, avait selon l’agence de notation Standard & Poor’s, coûté 24 milliards de dollars à l’économie américaine et duré 16 jours, loin toutefois du record de 21 jours de 1995-96. Wall Street a mal réagi à cette situation. La Bourse de New York a enregistré cette semaine son pire plongeon hebdomadaire depuis 2008, agitée notamment par la menace de « shutdown » et la perspective d’un ralentissement économique aux États-Unis.

Pour en savoir plus : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/24/20002-20181224ARTFIG00011-les-etats-unis-se-preparent-a-un-long-shutdown.php

Nous espérons que cela vous a plu ! Bonnes vacances à tous et joyeuses fêtes ! À la semaine prochaine pour un nouveau numéro !

Rédigé par : COLOTTE Guillaume pour IÉSEG Finance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s