« Shutdown » : une cinglante défaite pour Trump

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur notre hebdomadaire financier.

Cette semaine nous vous proposons un article sur la fin du « shutdown » aux États-Unis.

« Shutdown » : une cinglante défaite pour Trump.

1 mois et 3 jours, c’est la durée du plus long « shutdown » de l’histoire des États-Unis. Cet arrêt des activités gouvernementales, commencé le 22 décembre 2018 suite à l’échec des négociations entre le Congrès et la Maison Blanche sur le budget, comprenant le financement de la construction d’un mur à la frontière mexicaine, a pris fin ce 25 janvier 2019. Ce sont les démocrates qui étant en contrôle de la chambre des représentants, n’ont pas cédé face à la véhémence de Trump et du parti républicain. Le temps jouant en sa faveur, Nancy Pelosi, chef de file des représentants démocrates a d’ailleurs fini par remporter ce bras de fer avec la Maison Blanche.

En effet, le président américain a finalement accepté vendredi de mettre fin à la fermeture partielle de 35 jours sans obtenir les 5,7 milliards de dollars qu’il avait demandés au Congrès pour la construction d’un mur anti-migrants. C’est face à l’ampleur des perturbations de tous ordres (notamment une gigantesque pagaille dans les aéroports) découlant de la paralysie budgétaire d’un quart des ministères et administrations fédérales, à la colère des 800 000 fonctionnaires privés de salaires depuis fin décembre et à une pression politique grandissante, que Donald Trump a été contraint de mettre fin au « shutdown » le plus long de l’histoire américaine.

Cela constitue un revers spectaculaire pour le président américain qui a ratifié un accord en tout point similaire à celui présenté par les démocrates lors des jours de négociation précédents l’arrêt partiel des services publics. Cette crise n’aura contribué qu’à un ralentissement de l’économie américaine qui a perdu au moins 6 milliards de dollars en raison de la perte de productivité et de la contraction de l’activité économique au profit d’activités extérieures. Et bien que la nouvelle d’un accord ait été bien accueillie par les marchés financiers, la valeur du dollar reste encore bien inférieure aux niveaux préalables à la crise.

Toutefois cela n’est très probablement qu’une accalmie. Pour cause, Donald Trump et les parlementaires n’ont trouvé un accord que pour trois semaines. D’ici là les pourparlers sur le mur risquent de continuer de polluer la vie politique américaine et de secouer les marchés.

Pour en savoir plus : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/01/25/donald-trump-annonce-un-accord-de-fin-du-shutdown_5414728_3210.html

Nous espérons que cela vous a plu ! À la semaine prochaine pour un nouveau numéro !

Rédigé par : COLOTTE Guillaume pour IÉSEG Finance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s