Un jeudi vert pour Pinterest

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue sur notre hebdomadaire financier.

Cette semaine nous vous proposons un article sur l’introduction en bourse de Pinterest.

Un jeudi vert pour Pinterest.

C’est neuf ans après sa création, que Pinterest, ce catalogue géant d’images en ligne, a fait jeudi dernier ses premiers pas en Bourse. Avec 75 millions d’actions proposées à un prix d’introduction fixé à 19 dollars par titre, soit au-dessus de la fourchette de 15 à 17 dollars annoncée, et un déficit de 63 millions de dollars annuel, rien ne pouvait annoncer le chaleureux accueil que lui ont réservé les investisseurs.

En effet, le titre représenté sur les marchés sous l’acronyme « PINS » a fait un bond de 28% au premier jour de la cotation à Wall Street avec comme principaux souscripteurs deux des banques d’affaires américaines les plus influentes, Goldman Sachs et J.P. Morgan. Signe d’un intérêt croissant des investisseurs institutionnels pour les valeurs technologiques. Cette introduction en bourse très réussie a ainsi permis à Pinterest de générer un produit net de 1,4 milliards de dollars et d’être valorisé à 12,7 milliards de dollars.

Bien que les OPA (offres publiques d’achat) soient chose commune aux États-Unis avec 190 effectuées rien que pour l’année 2018, celle-ci était très attendu car elle représente un enjeu d’importance pour le secteur des nouvelles technologies.

En effet, l’entrée en bourse de Pinterest n’a rien d’une opération anodine, puisqu’il s’agit d’un indicateur crucial pour les OPA à venir dans un secteur en constante effervescence. Rappelons que Uber doit lui aussi entrer très prochainement en bourse et la prestation de Pinterest en la matière a donc été surveillée de près, tant par les investisseurs que par les analystes.

Cette attention portée aux OPA du secteur technologique est d’autant plus importante du fait de la délicatesse de ces opérations qui mènent parfois à quelques mésaventures pour les nouveaux venus. À titre d’exemple, Snap Inc. (maison mère de Snapchat) voit en ce moment le cours de son action se stabiliser à 30 % de moins que lors de son introduction, en 2017. N’oublions pas Lyft qui introduite en bourse fin mars dernier après avoir levé plus de 2 milliards de dollars, a pour sa part perdu 17 % de sa valeur, deux semaines seulement après son entrée sur les marchés.

Les premiers pas boursiers de Pinterest étaient donc un test pour le marché après les déboires de Lyft qui ont suscité des inquiétudes pour l’introduction en Bourse de son grand concurrent Uber prévue le mois prochain. Cette dernière donnera par ailleurs sûrement la tonalité sur les marchés pour le reste de l’année. Rappelons toutefois que toutes ces sociétés ne génèrent aucun bénéfice et ont chacune une dette qui ne fait que croître exponentiellement. Tous les ingrédients d’une bulle.

Pour en savoir plus : https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/valorise-12-9-milliards-de-dollars-pinterest-reussit-son-entree-en-bourse-814818.html

Nous espérons que cela vous a plu ! À la semaine prochaine pour un nouveau numéro !

Rédigé par : COLOTTE Guillaume pour IÉSEG Finance

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s