Les périls de l’or noir

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur notre hebdomadaire économique et financier !

Nous souhaitions cette semaine écrire un article en lien avec le précédent, concernant les solutions envisagées par les institutions financières pour limiter les potentielles conséquences des récents facteurs de risques économiques mondiaux. Cependant, un événement inattendu survenu samedi 14 septembre a attiré notre attention sur un sujet encore jamais abordé dans nos articles : le pétrole.

La semaine dernière, le site d’extraction d’or noir reposant sur les gisements pétroliers d’Abqaïq et Khurais, propriété de l’entreprise nationale saoudienne d’hydrocarbures Saudi Aramco, a été l’objet d’une attaque aériennes de drones. Revendiqué par les Houthis, un mouvement indépendantiste yéménite en conflit avec le royaume saoudien, les dégâts sont conséquents et ont provoqué l’arrêt complet du site. Une pause qui devrait s’étendre sur « quelques semaines » selon les mots du porte-parole du géant pétrolier. L’impact est considérable. Ce site permet à lui seul la production de 5,7 millions de barils par jour, soit la moitié de la capacité de l’Arabie Saoudite, et 5% de l’émission mondiale de pétrole brut sur les marchés.

L’impact ne se limite pas à une baisse de la production mondiale. Les rebelles Houtis sont soutenu par l’Iran, puissance régionale au Moyen-Orient et rival traditionnel de Riyad. Les Etats-Unis accusent le royaume Perse d’être derrière l’attaque, ce qu’il nie en bloc. Sans avoir mis le feu aux poudres, elle complique encore des relations internationales particulièrement crispées dans cette région.

Avant d’aborder les conséquences financières entraînées par l’attentat, revenons sur l’économie de l’or noir. Cette ressource minérale établie en gisements est inégalement répartie et exploitée mondialement. Le Venezuela, le golfe persique et le Canada sont les pays dans lesquels il est le plus abondants. Néanmoins, les principaux producteurs et exportateurs demeurent les Etats-Unis et le Moyen-Orient, dans lesquels il est plus aisément extractible.

L’exploitation mondiale est directement régie par les prix du marché. Aujourd’hui navigant autour de 65 dollars, on estime qu’il est rentable de l’extraire à partir de 30 à 60 dollars selon les gisements. Pour éviter une baisse incontrôlée des cours et maximiser leur profit, les membres de l’OPEP (principaux producteurs et exportateurs de pétrole) ont formé un cartel, et contrôlent partiellement les prix de marché (en régulant les quantités émises). Pourquoi cette attaque a-t-elle alors tant d’importance ? Une diminution de l’offre mondiale de Brut, couplée à une prime de risque inévitablement accrue ont générée les plus importantes hausses sur une séance des cours de ce dernier : 19,5% pour celui extrait en mer du Nord, 15,5% pour le brut léger américain.

Quelles seront les conséquences de cette hausse ? Une hausse à court-terme des profits des compagnies pétrolières est probable. Alors que les perspectives de long-terme resteront probablement négligeables, certains Etats craignent une hausse des prix des carburants (la chaîne de distribution complexe retarde l’impact directement ressenti par les ménages) : Washington s’est dit près à ouvrir sa réserve d’urgence pour les stabiliser.

Nous espérons que cet article vous a plus et nous vous retrouvons dans 2 semaines pour le prochain numéro !

 

Rédigé par Olivier Boutineau pour IESEG Finance

 

Pour en savoir plus :

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20190915-attaque-drones-arabie-saoudite-iran-nie-implication

https://fr.sputniknews.com/international/201909151042100144-la-production-de-petrole-de-larabie-chute-de-moitie-apres-lattaque-de-drones/

https://fr.sputniknews.com/economie/201909161042102599-le-brent-atteint-un-niveau-sans-precedent-apres-les-attaques-de-drones-en-arabie/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saudi_Aramco

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_production_de_pétrole#2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s